News

Un moment historique avec le Tricat 30

posted by

Categories: Actu Toutatis

Comments: 0

Un moment historique, que Toutatis a partagé avec l’équipe de Tricat. Au départ, un simple transport en convoi exceptionnel, et cependant…

Tricat est un chantier nautique spécialisé dans la construction de trimarans. Ces bateaux transportables sont le compromis idéal entre la voile sportive et la voile familiales…

Il n’existait jusqu’alors que 3 tailles dans la gamme des « Tricat », le 25, le 22 et le 23,5. En ce début d’année, il y a eu la naissance du Tricat 30. C’est un trimaran de croisière rapide, repliable, mais pas transportable « au sens strict du terme, car il est plus large que le gabarit routier. De catégorie B, il est conçu pour naviguer au large. Construit en infusion, il dispose d’appendices et bras de liaison en carbone. Il peut accueillir à son bord 6 personnes grâce à son volume intérieur intéressant, avec un carré en L panoramique et une cuisine digne de ce nom, un cabinet de toilette avec toilettes, douche et évier, une cabine à l’avant et une couchette double sous le cockpit.

Durant ce mois de février, c’est de bonne heure qu’un jeudi, nous nous sommes retrouvé au chantier pour emmener ce premier de la série des Tricat 30, au port de Vannes pour sa mise à l’eau… en fin de matinée, la coque centrale a enfin rejoint son élément… Puis il a déplié ces bras… 9 ,14m de long, 7m de large, impressionnant. … c’était enfin un superbe oiseau… Son assiette parfaite, la ligne de flottaison ne dépassait que de 3 cm de l’eau.

C’est soulagé et heureux, que toute l’équipe du chantier s’est retrouvé sur le port, pour voir la concrétisation de leur travail. Antoine était souriant à la vue son nouveau né. Pour ma part, cela a été aussi un moment fort.

Et lorsque l’on regarde ce bateau, le Tricat30 sur l’eau, on ne peut lui souhaiter que bon vent…

Le "Grandgousier" à Lannion

C’est un joli  bateau, très atypique, le « Grandgousier ». Il porte bien son nom, bien rond, comme on pourrait dire ventru….

Construit à Aral, il a navigué pendant près de 5 décennies dans les eaux de l’embouchure de la Vilaine. Durant ce mois de février 2016, il a rejoint Lannion dans les côtes d’Armor, pour subir une cure de jouvence. Philippe, un passionné de voile, a décidé d’entreprendre quelques travaux, pour redonner à ce bateau une nouvelle vie.

 » Je veux diminuer la taille de la cabine, lui donner un peu plus d’espace extérieur  » : explique Philippe  » rafraichir sa coque, et redonner de l’éclat à ses vernis »

Sa largeur dépassait 2m70, Toutatis a donc transporté ce bateau en convoi exceptionnel. Parti de sous un superbe soleil d’Aral, c’est sous la pluie que le déchargement c’est effectué dans une magnifique ferme des alentours de Lannion. Bain de boue obligatoire, le grue du camion a déposé la coque au mieux sous le hangar de la ferme, pour que commence la mise en beauté du « Grandgousier »

Le bateau conservera t’il son nom ?  L’avenir nous le dira

 

IMG_5163 IMG_5161 IMG_5160 IMG_5156 IMG_5134 IMG_5148IMG_5155

Transport d'un Challenger Export

Le transport d’un Challenger Export de Sète à la rivière d’Auray (le Bono)

Toutatis, contacter au mois de Septembre pour ramener ce bateau de Sète dans l’Hérault (34) au port du Bono, dans la rivère d’Auray, ce n’est que début Octobre que le feu est passé au vert. Le bateau était au chantier Coeur… Une super équipe, avec un super accueil. Une fois chargé, équilibré et arrimé, l’ensemble de Toutatis trans régate, s’est mis en route pour la Bretagne. C’est le lendemain dans l’après midi que le bateau a rejoint le petit port du Bono

Une fois sur place s’est avec plaisir que j’ai retrouvé le nouveau propriétaire. Un Co-équipier d’un J80 (Charly) que j’avais rencontré à Balis (Barcelone) pour le championnat d’Europe en juillet 2014, ou j’avais emmené le J80 des filles d’Oman Sails.

Le port du Bono est un petit port, situé non loin d’Auray. La grue m’attendait au bout d’une route, vraiment étroite. l’équipe du chantier naval du Bono, a été vraiment efficasse, déchargeant le bateau avec douceur et éfficassité, puis m’ont aidé à retourner ma remorque pour que je puisse repartir en marche avant….

Bon vent à ce Challenger Export

SL 15.5 et SL16 entrent dans la furie de l'étang de berre

SL 15.5 et SL16 entrent dans la furie de l’étang de berre. c’est toujours un plaisir de voir sur cette petite mer intérieure, le bal des voile, notamment celles des SL 15.5 et SL16. Et lorsque le mistral se met à souffler… Un clapot court et formé monte sur l’eau.

Championnat de France espoir glisse au CVM de Martigues

Championnat de France espoir glisse 2015 au CVM de Martigues.

En ce mois d’Août 2015, le comité de voile du Morbihan est reparti à la conquète de médailles au championnat de France espoir glisse 2015  Martigues. Cette année, Nicolas m’a demandé d’emmener en plus des SL, son VSR 480. le chargement s’est effectué avec le concours des jeunes compétiteurs. Nous avions fière allure en arrivant sur le parking du Centre de Voile de Martigues… Une semaine riche en émotions, du soleil,… du vent, beaucoup de vent… puis de la pétole. Un grand bravo pour Gaspard et Mattéo qui montent sur le podium. en catamarans SL16. sans oublier les 14 médailles glanées par la ligue de Bretagne durant cette compétitions. aux risques d’en oublier, je mettrai d’autres photos en ligne sur le site mais aussi sur Facebook

Toutatis trans régate félicite tous régatiers !!! en catamarans, en open 5.7 et tous les planchistes

De la Rance à la Turballe

posted by

Categories: Actu Toutatis

Comments: 0

De la Rance à la Turballe, c’est le trajet qu’un Bepox 7.50, a réalisé suite à sa session, pour le plus grand bonheur de ses nouveaux propriétaires, mais aussi de son ancien propriétaire, Sébastien.

C’est sous une pluie battante, que nous nous sommes retrouvé au Minihic sur Rance pour le chargement de ce Bepox 7.50. Ce bateau a une carène tout à fait particulière, un chouette compromis entre le 6.50 et un bateau plus grand de régate. Sébastien laisse partir son bateau pour naviguer vers d’autres aventures, notamment celles de la mini transat.

Bruno, le nouveau co-propriétaire du bateau, nous a rejoint . Là aussi les motivations sont tout aussi tournées vers celles des sensations, que ce bateau peut apporter. Nous ferons la route pratiquement ensemble. A la Turballe, les gros bateaux de pêche de 16 à 18 mètres côtoient les plus petits bateaux de plaisances…. les travel-lifts se croisent, le bateau est à l’eau. le transport s’est bien passé.

Bon vent à Saona, et ses nouveaux propriétaires. Quant à Sébastien, bon vent sur ce support d’aventures, le 6.50

Un catamaran KL28 Trophée à Sévrier, sur le lac d'Annecy

Un catamaran KL28 Trophée à Sévrier, sur le lac d’Annecy

Le catamaran KL28 Trophée, c’est un bel oiseau, racé, puissant… il a dompté l’Atlantique. Mais aujourd’hui, ce bateau de 8 mètres 50, va conquérir d’autres eaux, celles du lac d’Annecy.

C’est un beau challenge pour les moniteurs du club nautiques de Sévrier (74), faire découvrir en Handi-sports, la joie de naviguer sur une telle embarcation. le lac d’Annecy, dans son écrin de montagnes, a ses particularités, notamment aux niveaux vents thermiques qui se lèvent en fin de journée. Le lac mesure 14.6 Km de long par 3.35 km de large, situé à 446 mètres d’altitude, et autres particularités sa profondeur qui en moyenne de 41.5 mètres, passe de moins d’un mètres le long de la berge ouest à une profondeur maximale de 82 mètres.

C’est donc des locaux de « Atlantique Concept Voile » que le bateau a quitté Lorient en un beau matin ensoleillé de Mars, pour rejoindre sous un soleil tout aussi éclatant les eaux froides des alpes. Calées, sanglées, les coques démontées ont fait le trajet sur se bers… Et après maints tunnels, la vision des sommets enneigés des alpes, le massif des Bornes… la tournette (alt. 2351m), les dents de Lanfon, le mont Baron…

Toutatis Trans Régate souhaite bon vent à tous ceux qui auront la joie de naviguer sur ce bateau …

De l'embouchure de la Loire à Dunkerque

Ce bateau à moteur n’est certainement pas le plus beau qu’il m’ait été de transporter, mais les nouveaux propriétaires, des gens du Nord, des gens vraiment sympathiques.

Ce bateau, une coque bois-plastifiée, semblait lourd… Mais il avait quelques secrets, dont le plus accueillant, son petit carré, qui semblait inviter tout le monde pour une partie de pêche en mer. Une fois restauré, lustré et paré de quelques trait de peinture, le bateau, Frédéric, et toute sa famille, pourront en toute quiétude, taquiner les bars de la mer du Nord.

un POGO 3 Structures à Düsseldorf

C’est le 12 janvier que Toutatis est venu charger le nouveau 6.50, le POGO3 Structures , 3ème génération. Bien emballé dans sa housse de protection, le bateau a trouvé place sur son ber de transport, avant de rejoindre le salon nautique (Boot de Düsseldorf).

A 11h, les grues s’activent autour du POGO3 Structures. Le matage a été fait. La vedette rentre en scène. Le stand s’organise, les maquettes montrent la gamme du chantier Structures. Le ber spécialement étudié et construit dans les ateliers de Combrit (29)  a permis d’incliner le bateau. La position donne l’illusion d’un près serré, avec toutes voiles hissées. Un élément remarqué, permettant de dévoiler l’agressivité du modèle et une carène de caractère.

Durant 9 jours, de très nombreux visiteurs se presseront sur le stand pour découvrir toutes les caractéristiques techniques de ce nouveau 6.50.

Le nouveau POGO 3 Structures est un bateau vraiment étonnant. Il gagne en vélocité, en gain de poids. Il devrait être dans les favoris, parmi les bateaux de série lors de la prochaine Mini-Transat.